Jeunesse en transition

Les projets au long court

Mené pendant deux années consécutives au sein du collège des Sicardières de l’île d’Yeu, ce projet avait pour objectif de donner une voix aux jeunes dans la démarche de transition écologique initiée sur leur territoire. Autour de nombreuses rencontres et d’un lien étroit avec le tissus associatif local, l’équipe pédagogique du collège, les services techniques de la mairie et les habitant.e.s de l’île, il s’agissait de mêler éducation populaire et pratique scientifique afin notamment de permettre aux élèves de raisonner et d’agir sur leur territoire.

La clef de voûte du travail avec les élèves a été l’engagement et l’émancipation de chacun. Notre démarche se décline donc selon trois grands axes :

– Pédagogie expérimentale et scientifique : les élèves ont été amenés à questionner le territoire en suivant des protocoles scientifiques. – Pédagogie de la coopération : Au travers de rencontres avec divers acteurs et de nombreux travaux en groupe, chacun apprend par les autres, pour les autres et avec les autres. – Pédagogie de projet : Elle constitue la finalité du travail des élèves, à savoir la réalisation d’une action concrète à l’échelle du territoire. Brise glace en début de séance

Brise glace en début de séance

Les élèves ont travaillé en groupe selon quatre thématiques différentes : l’érosion du trait de côte, le réemploi des déchets, la fermeture des milieux agricoles, les circuits courts.

La première partie du projet consistait, pour chacun des groupes, à définir une problématique et à mener une enquête scientifique en lien avec la thématique choisie. Sur la base des résultats de cette première étape, les élèves ont ensuite proposé et mis en œuvre une action concrète permettant d’agir pour la transition écologique de l’île : organisation d’un repair café, fabrication de bacs aromatiques en libre-service, réalisation de films documentaires.

Tout au long du projet, les jeunes ont été amenés à mobiliser des compétences et savoir-faire divers et variés allant de la rédaction d’articles de presse à la préparation d’une émission radio en passant par une présentation orale devant un comité d’élu.e.s et la réalisation d’interviews et d’entretiens avec divers acteurs.

Entretien mené par les élèves du groupe friche avec une technicienne de la commune

Restitution du travail des élèves auprès des habitant.e.s de l’île

Fabrication d’un bac à plantes aromatiques en libre-service

Animation « Porteur de parole » proposée par les élèves au public lors de l’aprés-midi de restitution de leur projet

Présentation des élèves le jour de la restitution publique

Stand du groupe « Circuits courts » lors de l’événement de clôture

Documentaire réalisé par le groupe travaillant sur le trait de côte :

Présentation synthétique du projet :
JET Présentation

Emissions radios :
Présentation radio groupes circuit court et friches :

Présentation radio groupes déchet et trait côte :

Rapport technique à destination des élu.e.s :
Dossier circuits courts
Dossier friche agriculture
Dossier trait côte

Article de presse :

Ce projet a été soutenu par le Feader-Union Européenne, le département de Vendée et la mairie de l’île d’Yeu.

  • dissonances@riseup.net

A propos de nous

Nous sommes une équipe composée de chercheur.e.s, d’enseignant.e.s, d’animateur.ice.s et d’artistes. On propose des interventions entre apports théoriques et approches participatives, au travers du jeu, du débat, de différents outils issus de l’éducation populaire, des pédagogies alternatives, des pratiques scientifique et artistique.